Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 30, 2012 Le réformisme radical. Socialistes réformistes en Europe (...) > Frédéric Rauh, le socialisme, la réforme et la morale

Frédéric Rauh, le socialisme, la réforme et la morale

samedi 26 septembre 2015

PROCHASSON (Christophe)

Résumé

Frédéric Rauh (1861-1909) ne se compte pas parmi les théoriciens socialistes de premier plan. Il est ignoré par la plupart des historiens du socialisme auxquels on ne peut tout à fait reprocher cette négligence d’érudition tant Rauh consacra peu sa réflexion à ce grand mouvement qui emportait l’attention de ses contemporains et qu’il demeura au seuil d’engagements qui furent beaucoup plus nets parmi nombre de ces proches, anciens élèves de l’École normale ou non. Sa biographie n’atteste pas moins quelques faits qui montrent que Rauh fut bien loin d’être indifférent au socialisme de son temps. Il fut sensible au développement du mouvement ouvrier et participa de la grande rencontre entre intellectuels et ouvriers qui marqua le tournant du siècle. Il développa une approche du socialisme qu’il définissait comme une doctrine morale, adossée à une critique du marxisme, fondée sur l’expérience des individus. On peut le considérer comme l’un des théoriciens oubliés du socialisme réformiste.

Abstract

Frédéric Rauh (1861-1909) is not amongst the most important socialist philosophers. Many historians of socialism have ignored him. Of course Rauh have not written many texts about socialism but his thought got influence upon many close socialist friends, often former students of Ecole normale supérieure where he was himself student then teacher of philosophy. Rauh was very sensible to the socialist movement of his times. His socialism was a kind of moral doctrine with a critical approach of Marxism. One can consider him as one of the forgotten philosophers of reformist socialism.


Cet article a été publié dans Mil neuf cent, n° 30, 2012 : Le réformisme radical. Socialistes réformistes en Europe (1880-1930), p. 39-53.
Auteur(s) : PROCHASSON (Christophe)
Titre : Frédéric Rauh, le socialisme, la réforme et la morale
Pour citer cet article : http://www.revue1900.org/spip.php?article191

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?