Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 25, 2007 Comment on se dispute Les formes de la controverse > Le modernisme comme controverse. Un des registres de la querelle.

Le modernisme comme controverse. Un des registres de la querelle.

vendredi 25 septembre 2015

PALAU (Yves)

Résumé

La querelle moderniste peut être analysée à travers trois registres, la controverse, la crise et la condamnation. Cette fragmentation rend compte du processus de laïcisation et de sécularisation de la société française du début du xxe siècle permettant le déploiement d’une véritable controverse intellectuelle portant sur une question religieuse, tandis qu’en parallèle, crise et condamnation agitent et divisent un monde catholique encore profondément hiérarchisé.

Abstract

The modernist quarrel can be analysed at three different levels : as controversy, as crisis, and as condemnation. This fragmentation was a reflection of the process of laicization and secularization of French society at the beginning of the twentieth century which permitted the unfolding of a veritable intellectual crisis around a religious question, whilst at the same time a crisis and condemnation shook and divided a Catholic world that remained profoundly hierarchical.


Cet article a été publié dans Mil neuf cent, n° 25, 2007 : Comment on se dispute
Les formes de la controverse, p. 75-90.
Auteur(s) : PALAU (Yves)
Titre : Le modernisme comme controverse : Un des registres de la querelle
Pour citer cet article : http://www.revue1900.org/spip.php?article119

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?