Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > No. 39, 2021. Les langues de l’internationalisme ouvrier (1850-1950) > DOCUMENT > Patrice ROLLAND, Comment Raymond Saleilles est-il devenu dreyfusard (...)

Patrice ROLLAND, Comment Raymond Saleilles est-il devenu dreyfusard ?

L’affaire Dreyfus dans les Cahiers d’un catholique libéral

samedi 25 décembre 2021

RESUME
Professeur à la faculté de droit de Paris, Raymond Saleilles suit l’affaire Dreyfus au jour le jour dans son journal intime, dont de larges extraits sont publiés ici. Immédiatement révisionniste parce que le procès n’est pas équitable, il admet progressivement l’innocence d’Alfred Dreyfus. Hostile à l’antisémitisme, il se scandalise de la compromission des catholiques avec le nationalisme. Comment peuvent-ils à ce point manquer du sens de la justice ? Il salue le rôle éducatif que des « intellectuels » peuvent jouer pour éduquer les jeunes catholiques.
ABSTRACT
How did Raymond Saleilles become a Dreyfus supporter ? The Dreyfus case in a liberal Catholic’s Cahiers.
Saleilles was a professor at the Paris Faculty of Law when he started documenting daily the Dreyfus case in his diary, sizable extracts of which are published here. He positioned himself as a revisionist from the get-go, for he believed the trial unfair and gradually came to believe Dreyfus was innocent. He was hostile to anti-Semitism and raged at the Catholics’ connivance with nationalism. How could they be so oblivious of Justice ? He praised the role that “intellectuals” could have in educating young Catholics.