Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 37, 2019, Refus de parvenir > Françoise MELONIO, Le « refus de parvenir ». Introduction

Françoise MELONIO, Le « refus de parvenir ». Introduction

mercredi 23 octobre 2019, par administrateur

Résumé, Abstract :
Le « refus de parvenir » a été au XXe siècle un mot d’ordre du syndicalisme enseignant, de l’anarchisme et plus largement de la gauche. Ce numéro replace ce mot d’ordre dans l’histoire de la transition démocratique en France ; il en montre à la fois la proximité et la distance avec les valeurs chrétiennes et républicaines, et en suit la diffusion dans les récits de vie sans en masquer les ambiguïtés. Injonction morale, le refus de parvenir a été aussi au fondement du syndicalisme d’émancipation qui continue d’inspirer ceux qui refusent les dominations hiérarchiques.

Introduction – “The refusal to make a career”

“The refusal to make a career” was a watchword of 20th century teacher unionism, of anarchism and of the Left more broadly speaking. This publication resets this watchword in the history of France’s democratic transition. It shows how close and yet how far it was from Christian and republican values, and follows its dissemination through various life-stories without erasing potential ambiguities. Although it was a moral injunction, “the refusal to make a career” was also the bedrock of emancipatory unionism, which continues to inspire those who refuse hierarchical dominance.