Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 36, 2018 Travail intellectuel et activité créatrice > Camille CREYGHTON, Gabriel Monod et le travail dans les archives de (...)

Camille CREYGHTON, Gabriel Monod et le travail dans les archives de Michelet

lundi 19 novembre 2018

Résumé :
Quoique Gabriel Monod soit surtout connu comme un des chefs de l’« histoire méthodique » et fondateur de la Revue historique, il a aussi été le premier et principal biographe de Jules Michelet. Après la mort de la veuve de Michelet en 1899, Monod devient le conservateur des papiers personnels de son prédécesseur romantique, qu’il considère comme son père intellectuel. Jusqu’à sa mort en 1912, Monod dédie le meilleur de son temps à l’étude de ces papiers afin d’écrire une grande biographie de Michelet, qu’il n’achèvera pas. Dans cet article, il est montré comment ce travail sur les archives a aidé Monod à repenser son épistémologie de l’histoire. À travers son maniement des archives de Michelet, Monod a réévalué le statut des sources et le rôle de l’imagination de l’historien dans la recherche et l’écriture de l’histoire, indiquant ainsi la voie d’une nouvelle histoire synthétique.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?