Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 35, 2017 Cultures ouvrières > Lola ZAPPI, Jeunes travailleurs, jeunes consommateurs

Lola ZAPPI, Jeunes travailleurs, jeunes consommateurs

Les enquêtes sociales et la place des jeunes au sein des familles de milieux populaires

mardi 28 novembre 2017

Résumé
L’article se penche sur les enquêtes produites par les services sociaux de l’entre-deux-guerres pour appréhender les cultures de consommation des jeunes de milieux populaires. Il prend pour cas d’étude le Service social de l’enfance, association privée d’assistantes sociales créée en 1923 en France et rattachée au tribunal pour enfants, à partir d’une étude tant qualitative que quantitative de près de trois cents dossiers. Dans un premier temps, nous analysons l’enjeu de l’enquête sociale comme source pour l’étude des modes de vie ouvriers, en observant comment les assistantes sociales évaluent et jugent les habitudes de consommation des familles populaires sous leur charge. Dans un second temps, nous mettons en évidence la part que le travail des jeunes représente dans l’économie familiale des ouvriers. Enfin, nous questionnons la construction d’un « quant à soi » de ces jeunes travailleurs à travers leurs consommations propres.

Abstract
Young workers, young consumers : Examining the role of youth in working-class families through social surveys

The article investigates social surveys produced by social services during the interwar period as a tool to comprehend consumption cultures among working-class youth. It focuses on the case of the Social Service of Endangered Childhood (Service social de l’enfance), a private organisation of social workers created in 1923 in order to assist children’s courts. The article is based on the quantitative and qualitative analysis of three hundred of their files. In a first part, we examine what is at stake when using social surveys as a source for studying working-class way of life, by analysing how social workers evaluated the families under their care and passed judgement on their consumption habits. Then, we show how the work of teenagers played a key role in working-class family budgets during the interwar period. Finally, we turn to how young workers built their autonomy through developing their own practices of consumption and consumption cultures.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?