Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 34, 2016 Catholiques en République > DOSSIER > RAISON DU CLEUZIOU (Yann). Un ralliement inversé ? Le discours (...)

RAISON DU CLEUZIOU (Yann). Un ralliement inversé ? Le discours néo-républicain de droite depuis la Manif pour tous

lundi 26 décembre 2016

RESUME

Depuis les démonstrations de force de la Manif pour tous, le catholicisme est revenu au centre des débats politiques. La droite politique, les intellectuels qualifiés de « néo-réactionnaires » et une partie des catholiques appellent à une refondation de la République sur les « racines chrétiennes de la France ». Dans leurs discours, trois révérences à l’égard du catholicisme sont repérables. Tout d’abord l’octroi d’un privilège patrimonial au catholicisme dans le rapport que l’État entretient avec les religions ; ensuite la reconnaissance du renfort éthique et civique que l’Église vient apporter à la République ; enfin la mobilisation du catholicisme comme religion majoritaire afin de justifier légitimement le caractère étranger des mœurs musulmanes. Le début du xxi e siècle est marqué par l’émergence d’un nouveau récit politique de l’histoire de France, qui fusionne l’histoire providentielle et le roman national.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?