Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 34, 2016 Catholiques en République > DOSSIER > THIERS (Eric). La République et l’Église. Guerre impossible, paix (...)

THIERS (Eric). La République et l’Église. Guerre impossible, paix improbable

lundi 26 décembre 2016

RESUME

La loi de Séparation de 1905 a établi, dans des conditions difficiles, un modus vivendi entre la République et l’Église, mettant fin à l’opposition, parfois frontale, entre deux modèles idéologiques globaux. Il fallut plusieurs décennies, et deux guerres mondiales, pour que soit trouvé un véritable équilibre. Pourtant, des phénomènes nouveaux sont venus le perturber : l’affaiblissement du modèle républicain, les difficultés de l’Église face au monde contemporain, sa perte d’influence et la montée parallèle de minorités actives, le rapport ambigu de la gauche à la religion, l’irruption de la question de la place de l’islam en France, la multiplication des débats sociétaux qui conduisent le politique à intervenir dans le domaine de l’intime, ouvrant de nouvelles lignes de front avec l’Église. En détournant la célèbre formule de Raymond Aron, on peut conclure que si une guerre est aujourd’hui impossible entre la République et l’Église, tout porte à croire que la paix est improbable.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?