Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 9, 1991 Les pensées réactionnaires > Avant-propos JULLIARD (Jacques)

Avant-propos JULLIARD (Jacques)

lundi 21 septembre 2015

Un numéro sur les pensées réactionnaires en Europe ? Nous n’arriverons pas à persuader nos lecteurs que ce n’est pas l’actualité qui nous a soufflé l’idée. Du reste, si tel était le cas, nous ne nous en défendrions pas. Pourquoi l’histoire n’irait-elle pas cherché ses motivations dans le présent ?

Mais tel n’est pas le cas, justement. Les personnages et les courants d’idées dont il va être question ici, nés au dix-neuvième siècle ou dans la première moitié du vingtième, n’ont pas grand-chose à voir avec les courants xénophobes et sécuritaires qui déferlent aujourd’hui sur l’Europe. Entre les grands réactionnaires du passé et l’extrême-droite du présent, un grand événement s’est interposé, a grandi, pour disparaître à son tour : le fascisme ou plutôt les fascismes. Depuis, les perspectives ont été radicalement modifiées, et l’ombre portée de notre cauchemar continue de régner sur nos recherches.

Alors, pourquoi les extrêmes droites d’avant ? Parce que, à l’exception d’un René Rémond, la grande historiographie générale n’a jamais fait leur part à ces mouvements. Or, comme on le suggère plus loin, l’extrême-droite n’est pas dans l’histoire de la droite française quelque rameau aberrant, que l’on pourrait couper sans modifier fondamentalement l’allure de la plante. L’extrême-droite, la vraie, n’est pas une simple marche extérieure de la pensée de droite. Elle en est le pays natal, celui qu’elle ne fréquente plus guère, mais auquel elle a emprunté l’essentiel de son bagage : ses passions, ses rêves, ses amours.

L’extrême-droite, combien de division ? Bien peu, en vérité, à l’ère des masses et à l’aune des sondages. Mais nous savons depuis peu que lorsque une authentique force intellectuelle existe, il ne faut pas demander : « Combien de division ? »


Cet article a été publié dans Mil neuf cent, n° 9, 1991 : Les pensées réactionnaires, p. 3.
Auteur(s) : JULLIARD (Jacques)
Titre : Avant-propos
Pour citer cet article : http://www.revue1900.org/spip.php?article19
(consulté le 21-09-2015)

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?