Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 29, 2011 La Belle Époque des juristes. Enseigner le droit dans la (...) > Droit, sociétés primitives et socialisme. Lettres de Georges Sorel à Jacques (...)

Droit, sociétés primitives et socialisme. Lettres de Georges Sorel à Jacques Flach (1900-1913).

samedi 26 septembre 2015

Patrice ROLLAND

Résumé

L’assiduité de Sorel aux cours professés par Jacques Flach au Collège de France, entre 1892 et 1912, sur le droit et les institutions des sociétés primitives croise l’intérêt des socialistes pour celles-ci, intérêt initié par Engels lui-même. Il s’agit d’interroger la propriété, la famille en évitant de s’en tenir trop étroitement au mode de production. L’enjeu, pour tous comme pour Sorel, est un élargissement dans la façon de voir le matérialisme historique.

Abstracts

Georges Sorel’s assiduousness in the classes on law and the institutions of primitive societies, that Jacques Flach tought at the Collège de France between 1892 and 1912, meets the interest of socialist thinkers in the latter – an interest initiated by Engels himself. The purpose was to interrogate the concepts of property and family without sticking to patterns of production. Every one of them, including Sorel, had in mind to broaden the theoretical frame of historical materialism.


Cet article a été publié dans Mil neuf cent, n° 29, 2011 : La Belle Époque des juristes. Enseigner le droit dans la République, p. 167-184.
Auteur(s) : Patrice ROLLAND
Titre : Droit, sociétés primitives et socialisme : Lettres de Georges Sorel à Jacques Flach (1900-1913)
Pour citer cet article : http://www.revue1900.org/spip.php?article187

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?