Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 29, 2011 La Belle Époque des juristes. Enseigner le droit dans la (...) > Les enseignants de la faculté libre de Droit d’Angers. Entre culture savante (...)

Les enseignants de la faculté libre de Droit d’Angers. Entre culture savante et engagement militant (fin xixe-début xxe siècle)

samedi 26 septembre 2015

Vincent BERNAUDEAU

Résumé

La tension existant entre l’écriture et l’action dessine l’espace intermédiaire où se dévoilent les engagements (académiques mais aussi « politiques ») des enseignants de la faculté libre de Droit d’Angers en cette fin de XIXe siècle. Sentinelles (savantes) au service de la défense des principes prônés par l’Église romaine, leur apport au renouvellement de la science du droit paraît peu important, mais leur visée en la matière est sans doute moins portée à l’innovation que dirigée vers la conservation, dont ils se réclament en tous points, y compris politique.

Abstracts

The tension between writing and acting delineates an intermediary space in which we can witness the academic and political commitments of the teachers at Angers’ free faculty of Law at the end of the 19th century. They were knowledgeable vigilantees dedicated to the protection of the principles advocated by the Catholic Church. Their contribution to the science of Law seems minor, but their goal was most likely to support conservation – a status they were claiming – rather than inovation, including politically.


Cet article a été publié dans Mil neuf cent, n° 29, 2011 : La Belle Époque des juristes. Enseigner le droit dans la République, p. 99-121.
Auteur(s) : Vincent BERNAUDEAU
Titre : Les enseignants de la faculté libre de Droit d’Angers : Entre culture savante et engagement militant (fin xixe-début xxe siècle)
Pour citer cet article : http://www.revue1900.org/spip.php?article184

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?