Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 26, 2008 Puissance et impuissance de la critique > Régionalisme, dreyfusisme et nationalisme. Lettres d’Émile Durkheim et de (...)

Régionalisme, dreyfusisme et nationalisme. Lettres d’Émile Durkheim et de Georges Sorel au poète Joachim Gasquet (1899-1911).

vendredi 25 septembre 2015

GIANINAZZI (Willy)

Résumé

Ruinant l’idée reçue selon laquelle Sorel aurait collaboré, en 1899 et 1900, à une revue conservatrice, le Pays de France dirigé par Gasquet, l’introduction reconstruit le parcours du jeune directeur, animateur de cénacle poétique et de revues littéraires à Aix-en-Provence. Régionaliste et fédéraliste, Gasquet, qui a pour amis Maurras, Gide, Cézanne, adhère au « naturisme » de Saint-Georges de Bouhélier. Il mène campagne en faveur de Dreyfus et de la LDH, s’attire pour cela les compliments de Durkheim, seconde les sympathies socialistes des collaborateurs de sa revue, puis, soudainement, se convertit au nationalisme et au catholicisme. Le problème du rapport de l’art à la politique est posé.

Abstract

Regionalism, Dreyfusism, nationalism : The letters of Émile Durkheim and Georges Sorel to the poet Joachim Gasquet (1899-1911).

Refuting the established idea that Sorel collaborated in 1899 and 1900 in the conservative review directed by Gasquet (le Pays de France), the introduction to these letters reconstructs the journey of a young editor who was the inspiration behing a group of poets and reviews in Aix-en-Provence. Gasquet was a regionalist and a federalist, who was friends with Charles Maurras, André Gide and Paul Cézanne, and adhered to the “naturism” of Saint-Georges de Bouhélier. He led a campaign in support of Dreyfus and the Ligue des droits de l’homme, for which he received the praise of Émile Durkheim, and shared the socialist sympathies of the collaborators in the Pays de France, before suddenly converting to nationalism and Catholicism. Gasquet’s trajectory raises questions about the relationship between art and politics.


Cet article a été publié dans Mil neuf cent, n° 26, 2008 : Puissance et impuissance de la critique, p. 143-162.
Auteur(s) : GIANINAZZI (Willy)
Titre : Régionalisme, dreyfusisme et nationalisme : Lettres d’Émile Durkheim et de Georges Sorel au poète Joachim Gasquet (1899-1911)
Pour citer cet article : http://www.revue1900.org/spip.php?article139

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?