Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 24, 2006 Le syndicalisme révolutionnaire La charte d’Amiens a cent (...) > Les intellectuels contre les ouvriers (1910). Présentation par Michel (...)

Les intellectuels contre les ouvriers (1910). Présentation par Michel Prat.

vendredi 25 septembre 2015

SOREL (Georges)

Résumé

Dans cet article inédit en français, paru au début 1910 dans la revue italienne il Divenire sociale, Sorel attaque vigoureusement les intellectuels révolutionnaires comme des adversaires de l’autonomie ouvrière. Et ce à propos d’une polémique opposant Gustave Hervé, directeur de la Guerre sociale, à Georges Yvetot, rédacteur de la Voix du peuple, l’organe de la CGT. Revenant sur les critiques qu’a suscitées sa prise de position lors de l’affaire Ferrer, Sorel réaffirme son hostilité à toute subordination du syndicalisme à des objectifs démocratiques.

Abstract

The intellectuals against the workers (1910)
In this article, previously unpublished in French and which first appeared at the beginning of 1910 in the Italian review il Divenire sociale, Sorel vigorously attacked revolutionary intellectuals as the adversaries of working class autonomy. This was in the context of a polemic between Gustave Hervé, editor of la Guerre sociale and Georges Yvetot, editor of la Voix du peuple, the official organ of the CGT. Returning to the criticisms that his stance on the Ferrer affair had evoked, Sorel reaffirmed his hostility to any subordination of syndicalism to democratic objectives.


Cet article a été publié dans Mil neuf cent, n° 24, 2006 : Le syndicalisme révolutionnaire. La charte d’Amiens a cent ans, p. 153-169.
Auteur(s) : SOREL (Georges)
Titre : Les intellectuels contre les ouvriers (1910) : Présentation par Michel Prat
Pour citer cet article : http://www.revue1900.org/spip.php?article104

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?