Revue d’histoire intellectuelle

Accueil > Sommaires > N° 24, 2006 Le syndicalisme révolutionnaire La charte d’Amiens a cent (...) > L’invention du syndicalisme révolutionnaire en France (1903-1907)

L’invention du syndicalisme révolutionnaire en France (1903-1907)

vendredi 25 septembre 2015

GERVASONI (Marco)

Résumé

Le syndicalisme révolutionnaire est une « idée révolutionnaire nouvelle » qui a germé, en tant que théorie, chez des auteurs comme Lagardelle, Berth, Guieysse et dans les revues le Mouvement socialiste et Pages libres. Il fut défini comme un « révisionnisme révolutionnaire » fondé sur l’autonomie ouvrière incarnée par le syndicat. Sorel emboîta le pas de cette « nouvelle école » en un second temps. Contrairement à celui-ci, Lagardelle et Berth inclinèrent ensuite vers un certain corporatisme mâtiné de productivisme.

Abstract

The invention of revolutionary syndicalism in France (1903-1907)
Revolutionary syndicalism was a “new revolutionary idea” which, as theory, germinated amongst authors such as Lagardelle, Berth, Guieysse and in the reviews le Mouvement socialiste and Pages Libres. It was defined as a “revolutionary revisionism” based upon working class autonomy expressed through the syndicat. Sorel followed in the steps of this ‘new school’ soon after. In contrast to the latter, Lagardelle and Berth subsequently moved towards a corporatism mixed with productivism.


Cet article a été publié dans Mil neuf cent, n° 24, 2006 : Le syndicalisme révolutionnaire
La charte d’Amiens a cent ans, p. 57-72.
Auteur(s) : GERVASONI (Marco)
Titre : L’invention du syndicalisme révolutionnaire en France (1903-1907)
Pour citer cet article : http://www.revue1900.org/spip.php?article100

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?